Inktober 2019 – 15 à 26

J’avais promis une rétrospective hebdomadaire… Mais bon, tout le monde sait que je ne tiens pas mes engagements. Demandez à Didier depuis combien de temps je dis que je vais l’appeler…

Jours 15 à 20

Jours 21 à 26

Allez, c’est bientôt la fin. Ce serait dommage de s’arrêter là !

Et une deuxième semaine de dessins pour Inktober 2019

De « Enchanted » à « Ash », voici les 7 dessins de la deuxième semaine d’Inktober 2019 !

Lundi 7 octobre : « Enchanted »

« Frail » : un clin d’œil à Merlin l’enchanteur

Inktober jour 9 : « Swing »

« Pattern »

Résultat mitigé sur ce dessin… Il manque un peu de clarté. Dommage.

« Snow » : très modeste hommage à Calvin (sans Hobbes)

« Dragon »

Un mélange entre un serpent corail (comme le premier dessin de Inktober 2018 !) et un dragon chinois.

Le meilleur pour la fin : « Ash »

L’idée était sur mon bureau depuis longtemps… Mais j’ai transformé mon projet d’affiche en tatouage old school ! Hommage à The Big Lebowski, évidemment !

Bon ça s’arrête quand cette histoire ? Rendez-vous demain pour la suite d’Inktober 2019 avec « overgrown » (envahi, souvent en parlant de végétation)… à suivre sur Instagram !

Inktober 2019 – Première semaine, 6 dessins

Et voilà une première semaine d’Inktober 2019 ! Vous retrouvez ici les 6 premiers thèmes : Ring, Mindless, Bait, Freeze, Build et Husky.

Premier thème : Ring

On pouvait faire beaucoup de choses sur les « bagues » et autres anneaux. Voici une variation sur une célèbre photo de Mohamed Ali…

Lire la suite

Inktober 2019 : ça recommence le 1er octobre !

Comme chaque année, le défi Inktober recommence du 1er au 31 octobre. C’est l’occasion de s’astreindre à faire un dessin tous les jours et de le poster sur internet. Petits changements pour moi cette année (3e année Inktober si vous suivez ce blog) : je vais dessiner sur le même carnet et poster les dessins tous les jours sur Instagram.
inktober 2019

Inktober 2019 : mais pourquoi relever le défi ?

Alors c’est vrai qu’on a déjà pas mal de choses pour s’emmerder dans notre vie… Pourquoi s’infliger un rendez-vous quotidien pour dessiner sur des thèmes qu’on n’a même pas choisis ? Eh bien en fait Inktober est une super contrainte (dans le sens cool) : ça donne de la MOTIVATION. Et la motivation, c’est la base.

  • C’est un rendez-vous quotidien : ça motive !
  • On montre nos dessins le jour-même sur internet et les gens réagissent : ça motive !
  • On voit tous les dessins des types très très doués : ça motive !
  • On voit des dessins pourris : ça rassure !

Les thèmes d’Inktober 2019

Les thèmes d’Inktober 2019 ont été postés fin août sur le site dédié par Jake Parker (le monsieur à l’initiative du défi il y a déjà une dizaine d’années). Plutôt que de proposer des définitions hasardeuses, je vous laisse découvrir les thèmes en anglais. Je les détaille plus bas avec mes quelques premières idées de dessin…

inktober 2019 prompt list

Et ouais… ça vous laisse sur le cul, non ? Y a même des mots qu’on connaît pas du tout, merde ! (Genre… frail. Faites pas comme si vous saviez.) Allez je vous confie mes premières idées pêle-mêle :

  • Bait (appât ou leurre) = un appât pour pêcher mais stylé comme une carpe koi
  • Ash (cendre) = Evil Dead bien sûr (c’est le nom du héros)
  • Legend = une référence au film de Ridley Scott ?
  • Snow = éviter la référence à Game of Thrones (chiant) / pareil pour Dragon
  • Pattern (motif, schéma) = un truc bien géométrique ou des fractales
  • Husky (le chien ou enroué) = un chien enroué ?

Bon c’est vrai, pas facile d’être original à chaque fois. J’avoue être tombé dans les pièges de la facilité l’an dernier ou l’année d’avant : promis, cette année, pas de cliché.

Avoir les thèmes aussi tôt avant le défi, c’est pas mal du tout… Ça permet de réfléchir un peu à ce qu’on va dessiner, et ça permet de se faire un ou deux « jokers » : un ou deux dessins de secours pour pallier les contraintes de temps au cours du défi. J’en avais fait 4 l’an dernier (Inktober 2018) et c’est vrai que ça m’a quand même permis de tenir le choc et de relever le défi jusqu’au bout (Eh oui, 31 dessins finis, comme en 2017). Certains considèrent que c’est tricher. Je considère que c’est une bonne pratique pour tenir la longueur et ça donne aussi très envie de vite arriver au 1er octobre pour vraiment commencer !

Du bon et du moins bon : l’essentiel c’est de se faire plaisir !

On me demande souvent s’il faut savoir dessiner pour faire relever le défi Inktober. Non. Il faut juste avoir envie de dessiner. Et d’ailleurs rien ne vous oblige à faire des dessins au sens strict : vous pouvez aussi vous lancer dans le lettering si c’est plus votre truc. De mon côté, je ne sais pas tout dessiner (loin de là) mais ça me permet aussi de « faire des dessins » et de ne pas perdre la main ou l’habitude. Alors comme d’habitude, certains dessins seront ratés (comme en 2017 et en 2018 !) mais j’espère quand même en faire quelques-uns dont je serai fier et qui pourront être recyclés si ça se trouve en affiche ou dans un autre projet.

Bref, vous avez envie de relever le défi ou de suivre mon Inktober 2019 ? Rendez-vous sur Instagram (jeanjoseph_k) le 1er octobre ! (je ferai une récap chaque semaine sur le blog avec tous les dessins de la semaine si j’ai la motiv).

inktober 2019